« Quand dire, c’est vraiment faire ». Des histoires de fous, suite. Atelier de rentrée, septembre 2019

piano-sana-Bellevue2

ATELIER de LECTURES PLURIELLES

Ecole lacanienne de psychanalyse

Collectif Ouppps !, à Paris, le vendredi de 15h à 17h30.

piano-sana-Bellevue2

L’ATELIER 2019 – 2020

Atelier de lectures plurielles, de tricotage autour de problématiques contemporaines et d’histoires de fous, à partir des questions et impasses que font rencontrer pratique de la psychanalyse, folie, psytropification de la société : chacun peut venir avec son tricot et son propre fil de travail, aucun savoir préalable n’est requis.

La prochaine séance aura lieu le vendredi 27 septembre 2019.

Dans la série des histoires de fous, nous poursuivrons notre recherche et les questions actuelles à propos d’Elfriede Hirschfeld, transfert et paranoïa dans sa cure et leurs effets discursifs, qu’est-ce qu’une cure en 1914-1915 et en 2020 ?

Et avec Barbara Cassin en toile de fond, Voir Hélène en toute femme, Quand dire, c’est vraiment faire : langue et performativité, effet sophistique et discours analytique.

Un temps de cette séance sera réservé au choix des dates suivantes et des extraits de lectures plurielles de l’année.

Quelques références :

– CASSIN Barbara  : Quand dire, c’est vraiment faire, Fayard, coll « Ouvertures », Paris, 2018.

et avec MATIEU Maurice: Voir Hélène en toute femme, Ed. Les empêcheurs de tourner en rond, Paris, 2000.

– KOHN Eduardo : Comment pensent les forêts, trad. G.Delaplace, Ed. Z/S Zones sensibles, Paris, 2017.

– LACAN Jacques : Séminaire inédit les Non dupes errent, 1973-1974 (sur le site de l’Elp).

– LEFF Gloria : L’affaire Freud-Hirschfeld, une valse-hésitation avec l’occulte, Ed.Epel, coll. « Essais », Paris 2018.

– PEIRCE Charles S. : Textes anti-cartésiens, trad. J.Chenu, Aubier, Paris, 1992.

– STENGERS Isabelle, Activer les possibles, Ed. Esperluète, coll. Orbe, 2018, Belgique.

ARGUMENT

Le collectif OUPPPS ! Ouvroir de Psychanalyse, Performance, (Im)Pertinence(du)politique, Sophistique, s’est créé de juin à octobre 2016 avec les participants de l’atelier Lacan et la sophistique, dans la continuité des recherches précédentes.

Ce dispositif d’ouvroir offre une plate-forme de recherche collective d’échanges, à partir de questions simples : de quoi parle-t-on quand on dit parler ? Comment agit la 3è dimension, performative et performante, du langage ? Comment ça marche – ou non – selon les registres discursifs et dans certains moments décisifs, effet sophistique, saut épique, acte éclairé, situations et pratiques en collectif ?

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

http://ecole-lacanienne.net/event/quand-dire-cest-vraiment-faire-des-histoires-de-fous-2/

Contact pour participer : Cat Alcouloumbré, tél. (33) 01 45 30 09 26 – alcoul@free.fr