Atelier de lectures plurielles 2016 – Lacan et la sophistique, balade 3

Atelier de lectures plurielles 2016

Lacan et la sophistique, 3ème balade

La psychanalyse s’rait d’une certaine façon  c’qu’on pourrait appeler du chiqué,
j’veux dire du semblant. (Lacan, 8 mars 1977).
dripdry

Drip dry 2013, Arno Rafaël Minkkinen

Exercice proposé avec Catherine Alcouloumbré.

        Ecole lacanienne de psychanalyse - Paris

-

-

 

 

 

 

 

 

  • 17 Juin 201620 Mai 2016

    8 Avril 2016

  • 11 Mars 201612 Février 2016

    22 Janvier 2016

 

 

 

Nous poursuivrons au 1er semestre 2016 le travail de l’automne dans le cadre du séminaire de recherche « Lacan et la sophistique »… Drip dry. Effet sophistique et les intraduisibles, Bonneteau Find the lady, acte psychanalytique, question de la valeur, modalité négative, effet de passe, peau de chiffre… Que sont champ et pratique qu’implique ou suppose une psychanalyse ?

Avec l’appui d’extraits du séminaire L’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre de Jacques Lacan (en particulier mars et avril 1977), d’articles du Dictionnaire des Intraduisibles de Barbara Cassin et de quelques autres approches plurielles actuelles… Les extraits à lire pour le semestre seront précisés le 22 janvier prochain, selon l’avis des participants.

- La psychanalyse n’est pas, je dirais, plus une escroquerie que la poésie elle-même.

- Un mot d’esprit […] ne se tient que d’une équivoque ou, comme le dit Freud, d’une économie. […] L’économie fonde la valeur. Une pratique sans valeur, voilà ce qu’il s’agirait pour nous d’instituer.

- Le seul savoir reste le savoir d’élangue.

Contact : Catherine Alcouloumbré tél. (33) 01 45 30 09 26.